• Note aux auteurs
  • Processus de sélection

Processus de sélection

 

 

Processus de sélection

 

La revue RITA sélectionne ses articles en deux temps.

Dans un premier temps, le Comité de rédaction reçoit les articles dans le cadre de son appel à communication annuel. Il sélectionne alors ces articles en tenant compte d’un certain nombre de facteurs :

  • Qualité scientifique : capacité de théorisation et de problématisation, qualité des données empiriques le cas échéant, justesse dans le choix des références bibliographiques et des exemples, pertinence de la méthode d’analyse.
  • Originalité dans le choix du thème, de l’axe de recherche, de la méthodologie, des théories mobilisées.
  • Qualité de la syntaxe et de l’orthographe.
  • Correspondance thématique (pour la partie Thema) et géographique (l’aire Amériques doit être présente).
  • Respect des normes formelles correspondant à la rubrique choisie.

Chacun de ces critères est évalué par le Comité de rédaction dès la soumission de l'article. Outre ces fondamentaux, RITA privilégie les travaux pluridisciplinaires, les démarches multiscalaires et/ou comparatives, les propositions articulant de façon pertinente empirisme et théorie. Elle entend également promouvoir et encourager les publications d’étudiant.e.s et de jeunes chercheur.e.s.

Le Comité cherche à proposer la plus grande variété d’aires géographiques, de thématiques et de disciplines abordées, afin de permettre, autant que possible, une répartition équilibrée entre les différentes langues de travail ; la dernière sélection s’effectue sur la base d’une équitable répartition entre ces différents critères.

Après cette sélection, le Comité de rédaction fournit un avis motivé aux auteur.e.s dans un délai maximum d’environ un mois : acceptation de l'article, refus justifié, suggestion de modification de rubrique, et si nécessaire, de focalisation sur une ou plusieurs partie(s) de la proposition. Dès ce stade, conformément à sa ligne éditoriale, le Comité de rédaction accompagne les auteur.e.s dans l’élaboration de leur article en leur fournissant des conseils personnalisés ainsi que les normes de format et de présentation adaptées à la rubrique validée par le Comité de rédaction.

À l'acception des textes, s’engage la seconde phase de l’évaluation. C'est une double évaluation anonyme réalisée par des pairs. En effet, chaque article, anonymisé, est soumis à la lecture de deux évaluatrices ou évaluateurs qui sont choisis parmi le Comité de lecture et/ou Comité scientifique en fonction de leur adéquation thématique et méthodologique avec l’article. Un seul article leur est confié par numéro. Après une lecture attentive de l’article, des commentaires, portant tant sur le fond que sur la forme, sont annotés au fil du texte : ils ont pour objectif non de sanctionner mais plutôt de permettre à l’auteur.e d’améliorer, approfondir ou simplement peaufiner son analyse. En cela, ils dépassent la simple correction d’article et visent à apporter une lecture critique bienveillante des travaux de recherche de l’auteur.e. En outre, chaque correctrice et chaque correcteur remplit une grille d’évaluation fournie par le Comité de rédaction afin de normaliser et uniformiser les observations. Le lectorat donne enfin son avis sur la publication : avis favorable, favorable après corrections, défavorable. Les critères d’évaluation sont les mêmes que ceux appliqués pour la sélection des propositions : rigueur scientifique, caractère novateur de la recherche, pertinence de la méthodologie ainsi que des références et données mobilisées, qualité de la syntaxe et de l’orthographe.

Parallèlement, le Comité de rédaction lit les premières évaluations des articles et détermine définitivement la rubrique attribuée à l’article qui peut correspondre, ou non, à la rubrique demandée par l'auteur.e au moment de la soumission de son article. A cette étape, en cas de double avis défavorable, l’article est refusé mais les commentaires sont transmis à l’auteur.e afin de lui permettre de faire évoluer ses travaux. Les autres articles et leurs commentaires sont transmis aux auteur.e.s pour correction. Les auteur.e.s ont environ un mois et demi pour effectuer les modifications nécessaires en vue de la publication de leur article.

Après correction, le Comité de rédaction renvoie les articles retravaillés aux évaluatrices et évaluateurs pour une lecture finale. Celle-ci a pour objectif de vérifier que les transformations demandées en vue de la publication ont été effectuées. Elle permet également de soumettre les derniers commentaires. A l'issue de cette dernière évaluation, le lectorat livre son avis final sur la publication.

Le Comité de rédaction prend alors le relai, relit les articles et effectue une ultime sélection au vu des efforts accomplis et du résultat atteint par les auteur.e.s. Il est possible d’avoir encore quelques échanges entre les auteurs et le Comité de rédaction pour régler les derniers éléments, notamment formels.

C’est à l’issue de ces multiples étapes que les articles validés sont publiés dans RITA, au printemps de chaque année. La vitalité et le dynamisme de tous les acteurs engagés dans le processus garantissent la publication d’articles en l’espace de moins d’un an, ce qui permet de véritablement mettre en valeur les jeunes chercheur.e.s pour lesquel.le.s la publication est un élément essentiel de promotion.

ImprimerE-mail